Historique

L'Armée du Salut en Valais

Elle a disposé d'un Centre de vacances à Venthône. Ce centre a été cédé à la communauté des Béatitudes. De par sa structure, il touchait peu la population de la région. Il n'a pas été jugé opportun d'en poursuivre l'expérience. Comme il s'agissait de l'unique centre de l'Armée du Salut dans le canton, sa fermeture en 1992 a marqué la fin des activités et de la présence salutiste en Valais.

 

Juin 2005

En 2005 le Quartier Général Territorial de l'Armee du Salut en Suisse a détaché un couple d'officiers, Giovanni et Ruth Catalanotto, pour démarrer une étude de faisabilité de l'implantation d'un Poste (c'est à dire d'une "paroisse") salutiste dans le Valais. Ceci représente un fait historique, parce qu'il n'y a jamais eu auparavant de Poste de l'Armée du Salut dans le canton. Le 25 juin 2005 le couple a installé son appartement et les bureaux de l'organisation à Sierre dans une maison à la rue de la Monderèche 8, vis-à-vis de l'Association Sierroise Loisirs Et Culture (ASLEC).

 

Juillet 2006

L'Armée du Salut nationale mandate le couple Catalanotto pour démarrer un travail en Valais. La consigne qui leur fut donnée est alors: "Vivez au milieu de la population et découvrez si l'Armée du Salut peut leur être d'une quelque utilité."

 

Sondage à Sierre.

Les Majors Catalanotto étaient d'avis que, si le Valais devrait avoir une Armée du Salut, alors il faudrait que ce soit un mouvement aux couleurs valaisannes. De cette idée est née l’initiative d’effectuer un sondage auprès de la population locale. Le sondage a été fait à partir d’un questionnaire semi structuré, et il comportait quatre questions de base ouvertes. Elles concernaient la pratique de la foi et la vie sociale dans la localité. Les réponses, après avoir été récoltées, ont été rassemblées par catégorie. C'est à partir de l'analyse de ces données qu'a eu lieu l'élaboration des différents projets de l'Armée du Salut en Valais.

 

Moyens de départ pour la création du Poste de Sierre

  • L'amour et la foi en Dieu, ainsi que l'amour pour le prochain et une attention centrée sur les besoins des individus et des familles.
  • Les informations qui nous seront fournies par la population.
  • La collaboration et le soutien d'un groupe de travail1 formé de personnes de la région.
  • Les ressources personnelles des officiers2 envoyés sur place :
  • Leur motivation à s'engager pleinement dans ce projet.
  • Leur intérêt et leur familiarité avec la pratique d'une communication respectueuse et non violente3 .
  • Leur familiarité avec les langues parlées à Sierre (Français, Allemand, Italien).
  • L'installation d'un bureau de l'Armée du Salut à Sierre chez Giovanni et Ruth Catalanotto.

Notes:

1) La première rencontre du groupe de travail a eu lieu le mardi 30 août 2005 à 20h00, à la Rue de la Monderèche 8 à Sierre, pour discuter des premiers objectifs et des moyens à mettre en place pour y arriver. Ce groupe est devenu un Groupe Biblique de Maison et il se réunissait tous les lundis soir à 20h15.

2) L'officière est médiatrice et pratique et anime depuis des années des ateliers de "Communication Non Violente".
L'officier a suivi un cursus de formation (psychologie et psychothérapie centré sur l'enfance et la famille) qui le rend sensible aux besoins des familles.
Les deux officiers ont suivi une formation de théologie pastorale.

3) "La Communication Non Violente" est un mode de communication développé et enseigné par M. Rosenberg. Elle s'inspire de la pyramide des besoins de Maslow et des travaux de Carl Rogers.

Prochainement...

Concert de l'Avent avec Shelomith, dimanche 9 déc. 2018 à 17h30.

Célébrations

Le dimanche à 17h30,
salle de la Sacoche à Sierre.

Voir l'agenda ou découvrir les différents styles de célébrations. 

Events

Toutes les infos sur les événements à venir.

Gospel AdS 2019

Plus d'infos ou s'inscrire au

stage de gospel.

Lettre de nouvelles

S'inscrire à la newsletter pour recevoir les infos de l'AdS de Sierre.